L’intrapreneuriat : demain tous entrepreneurs ! (lesechos.fr)

AccueilToutes les actualitésLu pour vousL’intrapreneuriat : demain tous entrepreneurs ! (lesechos.fr)

partager :

sur Facebook sur Twitter sur Linkedin sur Google + par email Imprimer

Publié le 5 décembre 2017 dans Lu pour vous

« L’intrapreneuriat ouvre un nouvel espace d’émancipation pour les salariés. Un facteur de bien-être au travail ?  Comme La Poste qui propose depuis 2014 à ses équipes de développer des projets ou nouvelles activités en interne (concours « 20 projets pour 2020 »), les groupes sont de plus en plus nombreux à créer des programmes censés favoriser la créativité de leurs salariés. Souvent les entreprises procèdent par petites touches en ciblant ici ou là une filiale ou un service. Mais la tendance est bien réelle. L’intrapreneuriat ne consiste pas forcément en un concours de start-upers en herbe. « C’est également un état d’esprit qui donne l’occasion à des salariés de conduire spontanément des projets exploratoires non commandités afin de créer de la valeur pour leur entreprise », explique Edouard Siekierski, co -fondateur de l’association Les Hacktivateurs et animateur du Hub Innovation d’EDF R&D. Ainsi est née par exemple chez EDF une plateforme d’entraide entre salariés, un projet typiquement « Bottom-up ». Engie, Orange, Danone, Leroy-Merlin, … ces grands employeurs ont bien saisi tout l’intérêt qu’ils avaient à accompagner les projets innovants de leurs collaborateurs. Car dans ces structures lourdes, les processus d’innovation classique (boîte à idée, comité Théodule …) ont montré leur limite en ne retenant le plus souvent que des concepts améliorant l’existant ».

Source : lesechos.fr

Lire l’intégralité de l’article sur lesechos.fr

 

6ac3eee539ff01fb3e94e67907af5a5311111111111111111111