Résultats de l’étude 2007 Innov’Acteurs / Inergie sur l’innovation participative

AccueilToutes les actualitésEtudesRésultats de l’étude 2007 Innov’Acteurs / Inergie sur l’innovation participative

partager :

sur Facebook sur Twitter sur Linkedin sur Google + par email Imprimer

Publié le 2 janvier 2008 dans Etudes

Les résultats de l’étude 2007 Innov’Acteurs / Inergie sur l’innovation participative ont été dévoilés hier en avant première durant le Carrefour de l’Innovation Participative 2007. Etude administrée en ligne sur le site internet d’Inergie Opinion, du 2 avril au 15 juin 2007 auprès de 12 entreprises* et 1 100 salariés.

L’Innovation Participative : une démarche motivante
mais dont la mise en œuvre reste à optimiser !

 

Un levier efficace en matière de stimulation des collaborateurs, dans un contexte général de moindre implication dans l’entreprise

> 8 salariés sur 10 (78% des répondants) estiment que l’Innovation Participative leur permet de se sentir plus impliqués : un pourcentage qui s’élève à 86% dans les entreprises dans lesquelles la mise en place d’une telle démarche est connue.
> Un facteur de dynamisation essentiel quand on sait que seuls 52% des salariés ont le sentiment que l’implication est un comportement partagé dans leur entreprise (source : base de données Inergie Opinion – janvier 2007).

Une démarche bénéfique qui renforce l’image interne de l’entreprise : 9 salariés sur 10 (88% des répondants) jugent leur entreprise innovante dans les entreprises dans lesquelles ce type de démarche est connue, pour 7 sur 10 dans les autres entreprises.

Un bon soutien des idées par les managers : environ 3/4 des salariés estiment que leur manager encourage et soutient leurs idées.

Un processus de sélection, de mise en œuvre et de suivi des idées à clarifier et optimiser : environ 1 salarié sur 2 :

> sait pourquoi une idée d’amélioration est retenue ou pas
> est tenu informé de l’avancement de la mise en œuvre des idées retenues
> regrette que les idées retenues ne soient pas mises en œuvre jusqu’au bout

Des attentes portant sur une meilleure reconnaissance des contributeurs et une valorisation plus forte des gains générés par la démarche :

> seul 1 salarié sur 2 (52% des répondants) estime que les auteurs des idées sont reconnus
> si les 3/4 des salariés (75% des répondants) sont convaincus que les idées émises par le personnel permettent de réaliser des gains de productivité, seulement 1 salarié sur 3 (34% des répondants) estime que son entreprise communique effectivement sur les gains induits

Une évaluation du « retour sur investissement » qui semble être une condition essentielle pour maintenir la dynamique

L’innovation participative : un levier efficace en matière de stimulation des collaborateurs, dans un contexte général de moindre implication dans l’entreprise

Cette première étude  montre que l’innovation participative est perçue comme très utile, voire indispensable, stimulante et fédératrice. On remarque que la perception des salariés est nettement meilleure dans les entreprises où la démarche est réellement connue : de quoi lever, au moins partiellement, les réserves de ceux pour qui l’innovation participative reste un concept purement théorique.

Une démarche qui induit de nombreux effets positifs :

> promeut l’image d’entreprise innovante,
> facilite l’expression des idées,
> stimule l’implication des collaborateurs,
> convainc les collaborateurs de son efficacité (gains de productivité),
> encourage les managers à écouter.

Mais des points à améliorer, notamment sur :

> le processus de sélection des idées,
> l’information sur la mise en œuvre des idées,
> la capitalisation et le partage des idées,
> la reconnaissance des contributeurs,
> la communication sur les apports (bilan, gains).

En conclusion, 5 axes de réflexion pour améliorer et pérenniser la mise en œuvre d’une démarche d’innovation participative :

> Comment optimiser l’efficacité du processus de sélection ?
> Comment reconnaître les contributeurs et les valoriser ?
> Comment accompagner l’encadrement dans la mise en œuvre des idées ?
> Comment évaluer le retour sur investissement ?
> Comment développer une communication du résultat ?

*Entreprises participantes : Aker Yards, CTP, Expanscience, Inoven, La Poste, Michelin, Renault, Siemens Building Technologies, SITA Alsace, SNCF, Tokheim Services France SAS, Veolia Eau.

 

Retour aux études >>

Téléchargements

(pdf 322,22 KB)
3c2a1247a8131e2da05fe9aac304b960&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&