Extraits et temps forts de la table-ronde « Les nouvelles frontières de l’Innovation Participative® »

AccueilToutes les actualitésActualitéExtraits et temps forts de la table-ronde « Les nouvelles frontières de l’Innovation Participative® »

partager :

sur Facebook sur Twitter sur Linkedin sur Google + par email Imprimer

Publié le 20 novembre 2020 dans Actualité ,Carrefour

Jeudi 19 novembre, dans le cadre du 18e Carrefour de l’Innovation Participative, organisé par Innov’Acteurs, association pour le développement de l’innovation participative, s’est déroulée une table ronde numérique sur : « Les nouvelles frontières de l’Innovation Participative® »

Extraits et temps forts de cette table ronde, animée par Stéphane BERGOUNIOUX, journaliste d’entreprise & réalisateur :


Introduction par Emile SERVAN-SCHREIBER, co-fondateur de Hypermind, auteur du livre Supercollectif

« Aux Etats-Unis, il y a beaucoup d’études en géopolitique, basées sur le collectif. En prenant, non pas des spécialistes, mais des lecteurs de journaux comme vous et moi, on mesure la capacité du collectif à faire des prévisions fiables. Les prévisionnistes de qualité (2% de la population) ne sont pas des experts sur le sujet. C’est par leur façon de penser qu’ils se démarquent : ils ont un ouverture d’esprit active. A savoir qu’ils cherchent la contradiction pour devenir plus intelligents. »

Table ronde, animée par Stéphane BERGOUNIOUX,  journaliste d’entreprise & réalisateur avec la participation de :

– Mme Muriel GARCIA, présidente d’Innovacteurs

« L’intelligence collective, c’est la communauté de talents humains et l’intergénérationnel réunis. Nous sommes  à un moment clé pour notre société : il faut imaginer demain et vivre aujourd’hui dans un moment de grandes turbulences. »

Mme Renata COURA, docteure en neurosciences, fondatrice de l’Empowerment Center

« Dans de nombreuses entreprises, beaucoup de choses ont été faites pour se donner bonne conscience, en matière de mieux vivre ensemble. Mais on ne va pas jusqu’au bout. Il faut arriver à prendre conscience qu’il faut du temps pour y arriver. Du temps autant pour l’individuel que le collectif. »

– M. Martin DUVAL, co-founder & co-président Bluenove

« La capacité à créer des conversations transverses, multidisciplinaires et massives (en ligne) est un facteur clé d’émergence de l’intelligence collective. Plutôt que d’opposer le présentiel et le distanciel digital, il faudrait aussi innover pour créer du lien social à distance grâce aux nouvelles technologies. »

A  propos du grand débat et de la convention citoyenne

– Emile SERVAN-SCHREIBER, co-fondateur de Hypermind, auteur du livre « Supercollectif »

« Le rôle du citoyen dans une démocratie intelligente est de fournir des informations aux dirigeants pour qu’ils prennent des décisions. Nous sommes dans une démocratie qui ne fait pas de vraies études d’impact auprès des citoyens pour un consensus prédictif. »

M. Pierre NOUGUÉ, co-fondateur d’ECOSYS Group et initiateur du collectif Code 1

« Se pose la question de nouvelles infrastructures de dialogue et de débats pour permettre, sur tous les territoires de France, un dialogue fécond entre associations de citoyens, réseaux de médias, entreprises et acteurs publics. »

A propos des conséquences de la crise sanitaire :

– Mme Muriel GARCIA, présidente d’Innovacteurs

« Nous sommes confrontés à un repositionnement des valeurs, des priorités et des usages. S’exprimer, participer et innover dans une logique de faire ensemble  au profit du collectif s’impose comme une exigence forte et cette exigence requiert de l’intelligence humaine. »

M. Pierre NOUGUÉ, co-fondateur d’ECOSYS Group et initiateur du collectif Code 1

« Cette crise révèle que nous sommes liés par un destin commun. Se défendre en collectif au-delà des clivages traditionnels de pays de continents d’origine et autres est une innovation du 21e siècle, qui place l’humain et la vie au cœur des priorités devant l’économique et le financier. »